Accueil du site > Vendée > Bibliographie sélective > Gilles de Rais, Chroniques d’un tueur en série de Christian Denis

Gilles de Rais, Chroniques d’un tueur en série de Christian Denis

C.DENIS ; Gilles de Rais, Chroniques d’un tueur en série ; Les Editions de Bonnefonds ; Aizenay ; 200. (127p)

Commentaires : Quel enfant n’a pas entendu l’Histoire de l’ogre Barbe Bleue ? Ce qu’il ignore peut-être c’est qu’un "Vendéen" a inspiré Perrault : Gilles de Rais. Tour à tour, héros national, Maréchal de France, et monstre sanguinaire, Gilles de Rais reste encore pour beaucoup une énigme. Nombreux sont les fantasmes qu’ont pu inspirer ses nombreux meurtres dans son château de Tiffauges, et l’ambiance morbido-ésotérique qui l’entourait. C’est ce thème que ce livre aborde : Christian Denis, docteur es-lettres, y retrace la vie du sire de Rais, de sa naissance en 1404, à sa mort sur le bûcher en 1440. L’auteur a choisi pour ce faire le style de la chronique qui donne à son ouvrage certes une certaine originalité, mais également, un aspect décousu, rendant quelques fois l’histoire difficile à suivre. Si on regrettera également quelques commentaires off, qui auraient dû être évités, on notera néanmoins la rigueur scientifique de l’auteur. Il n’y a guère que le portrait psychologique de Gilles, Christian Denis en faisant un tueur en série victime de son enfance gâtée et de ses proches cupides, qui puisse être sujet à critiques. Le contexte historique de la fin de la Guerre de Cent Ans, pourtant extrêmement complexe, est dans l’ensemble remarquablement rendu. On notera à cet égard le soin apporté par l’auteur pour rendre vivant le machiavélisme des Grands, prêts à tout pour accroître leur patrimoine. Au final, il s’agit là d’un ouvrage agréable à lire, si l’on ne s’arrête pas aux dix premières pages légèrement déroutantes, qui trace de manière originale le portrait d’un personnage encore aujourd’hui énigmatique : Gilles de Rais.